vendredi 18 octobre 2019
Accueil / Outil calcul / Comment calculer son IMC ?

Comment calculer son IMC ?

L’IMC (indice de masse corporelle) est un outil utilisé pour détecter les cas d’obésité ou de malnutrition. Il s’agit d’une mesure universelle de la classification de l’obésité, qui a été validée par l’Organisation mondiale de la santé. Pour calculer votre IMC, il suffit de faire le rapport de votre poids par le carré de votre taille.

Comment se calcule l’IMC ?

L’IMC est calculé en divisant son poids par sa taille élevée au carré. Autrement dit, vous multipliez votre taille en mètre par elle-même, puis vous divisez votre poids en kg par le résultat du dernier décompte.

Masse corporelle
Pour calculer son indice de masse corporelle (IMC), il faut connaître son poids en kilogramme et sa talle en mètre. L’iMC est le rapport du poids sur le carré de la taille.

La formule de l’IMC est la suivante :

IMC = poids/taille2

Par exemple, une personne mesurant 1,70 m et pesant 70 kg effectuera le calcul suivant:

  • taille au carré: 1,70×1,70 = 2,89
  • poids divisé par la taille au carré: 70/2,89 = 24,22

Par conséquent, cette personne a un IMC de 24.

Comment interpréter les résultats de l’IMC ?

L’application de la formule ne suffit pas. Il faut classer le client dans l’une des catégories de poids suivantes :

  • poids insuffisant
  • poids normal
  • surpoids
  • obésité

Poids insuffisant

Un IMC inférieur à 16 indique une maigreur grave, tandis qu’un IMC compris entre 16 et 17 indique une maigreur modérée . De son côté un IMC compris entre 17 et 18,5 correspond à une maigreur légère. L’insuffisance pondérale est une condition dans laquelle la personne pèse moins que ce qui est considéré comme approprié pour sa taille, son âge et son sexe. Habituellement, ces personnes peuvent avoir des carences nutritionnelles en vitamines, minéraux, protéines ou lipides. Elles peuvent également souffrir d’ anorexie .

Un poids insuffisant peut causer:

  • la cassure des cheveux et des ongles
  • la peau sèche
  • l’incapacité à se concentrer
  • l’épuisement
  • l’irritabilité
  • la perte d’appétit
  • des douleurs articulaires
  • le vertige
  • une sensation de faiblesse
  • des maux de tête

Poids normal

Les personnes ayant un IMC compris entre 18,5 et 25 sont considérées comme ayant un poids normal. Être dans la fourchette de poids normal signifie avoir un poids jugé approprié à votre taille, à votre âge et à votre sexe. Pour maintenir ce poids, il est important d’opter pour un régime alimentaire équilibré. 

Il n’y a pas de nourriture 100% bonne ou 100% mauvaise. Tirez le meilleur parti de votre menu et n’éliminez pas complètement certains aliments. Équilibrer la quantité et la fréquence avec laquelle vous mangez est une garantie de succès.

Surpoids

Sont considérées comme en surpoids les personnes ayant un IMC compris entre 25 et 30. La surcharge pondérale est une condition dans laquelle une personne pèse plus que ce qui est considéré comme approprié pour sa taille, son âge et son sexe. Le surpoids peut indiquer un risque plus élevé de maladies telles que diabète de type 2, la dyslipidémie, l’augmentation de l’acide urique, hypertension.

Surcharge pondérale
Sauf pour les sportifs et certains professionnels, on parle de surpoids lorsque l’IMS est compris entre 25 et 30. Au-delà, il est question d’obésité.

Obésité

Un IMC compris entre 30 et 35 points correspond à une obésité de grade I,, un état pouvant entraîner diabète, infarctus, angine de poitrine et athérosclérose. Un IMC compris entre 35 et 40 indique une obésité de degré II,, un état pouvant provoquer un essoufflement et l’apnée du sommeil. Un IMC supérieur à 40 points correspond à une obésité de niveau III ou obésité morbide, un état pouvant entraîner un reflux, une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et des difficultés pour marcher.

Peut-on toujours se fier à l’IMC ?

Malheureusement, le calcul de l’IMC ne représente pas toujours la réalité. Le muscle étant beaucoup plus lourd que la graisse, un bodybuilder aura tendance à avoir un IMC très élevé. Ceci n’est pas de l’obésité, car la majeure partie de sa masse corporelle est formée par des muscles.

Il est important de prendre en compte le fait que la masse corporelle est composée d’eau, de graisse, de muscles et d’os, et tout cela doit être correctement évalué pour pouvoir mesurer correctement l’état de santé d’un patient. Par conséquent, il est extrêmement important de consulter un spécialiste afin qu’il puisse analyser l’IMC que vous avez calculé. 

Il existe d’autres indices et mesures qui peuvent être utilisés en complément de l’IMC. Ceux-ci comprennent :

  • les mesures anthropométriques
  • la bioimpédance
  • le tour de taille
  • le rapport taille/tour de taille 

Pour les mesures anthropométriques, vous utilisez un ruban à mesurer et un adipomètre pour mesurer la circonférence et la quantité de graisse dans les bras, les jambes et le tronc.

La bioimpédance est réalisée à l’aide d’un appareil déclenchant une faible décharge électrique dans le corps. Ce test permet d’estimer le pourcentage d’eau, de muscle et de graisse. Le tour de taille permet d’évaluer la quantité de graisse viscérale du patient.

Le rapport taille/tour de taille permet de déterminer où se trouve l’accumulation de graisse dans le corps.

À propos Julie

Julie
Bonjour, je suis Julie, rédactrice pour Maigrir-Magazine.com, spécialisée en nutrition ! Après avoir connu une période difficile, mon corps a changé et je me suis retrouvée en surpoids. Je me suis prise en main en perdant 20 kilos en 12 mois grâce notamment au sport et à une meilleure alimentation ! C'est tout naturellement que je contribue à vous partager mon expérience ici, en vous rédigeant des recettes minceurs qui vous permettront de vous faire plaisir tout en faisant attention à votre ligne !