vendredi 23 août 2019
Accueil / Les régimes hypoglucidiques / Régimes hypoglucidiques : avis, menu avec aliments autorisés et interdits

Régimes hypoglucidiques : avis, menu avec aliments autorisés et interdits

Pour perdre du poids, bon nombre de personnes ont recours au régime hypoglucidique. Quels sont les principes et les risques de ce régime pauvre en glucides ? Allons voir cela de plus près.

Régime hypoglucidique

Régime hypoglucidique : qu’est ce que c’est ?

Le régime hypoglucidique consiste à adopter une alimentation pauvre en sucres, voire aux apports glucidiques inexistants. Il existe notamment 4 régimes bien connus,qui sont :

Ce sont des cures minceurs qui utilisent ce principe dont le but est une perte de poids significative et rapide avec une alimentation stricte sur plusieurs jours, voire semaines.

Pour comprendre l’efficacité surprenante du régime hypoglucidique, il faut d’abord connaître le fonctionnement de notre organisme. La consommation de glucides entraîne la sécrétion d’une hormone appelée insuline qui favorise le stockage des aliments sous forme de graisses.

De cette façon, en réduisant ou en bannissant les aliments à fort indice glycémique, le corps est forcé de puiser dans ses réserves pour ses besoins énergétiques. Ce mécanisme naturel conduit à un état de cétose et, par conséquent, un amaigrissement.

Comment suivre un régime hypoglucidique ?

Les aliments autorisés

Afin de respecter les principes de ce régime pauvre en glucides et en calories, il convient de privilégier les aliments à faible indice glycémique. Ainsi, dans le cadre d’un régime hypoglucidique, sont privilégiés :

  • Les œufs ;
  • Les viandes maigres (volaille sans peau, jambon, bœuf) ;
  • Les poissons et les fruits de mer ;
  • Les légumes ;
  • Les fruits acides (citron, baies, tomate) ;
  • Le cacao non sucré ;
  • L’huile d’olive et certains condiments (moutarde, poivre, herbes de Provence).

Tous ces aliments vont vous permettre de suivre un régime pauvre en glucide, et donc, de puiser dans vos réserves pour vos efforts quotidiens. Attention, il ne s’agit pas de les consommer sans un programme adapté ni même sans un suivi médical.

Les aliments interdits

À l’inverse, il y a des aliments à bannir de vos menus si vous souhaitez atteindre vos objectifs de perte de poids. Les aliments interdits ou à éviter sont notamment :

  • Le pain ;
  • Les céréales ;
  • Les féculents ;
  • Les tubercules (pomme de terre, patate douce, manioc) ;
  • Les produits laitiers ;
  • Les sauces sucrées (ketchup, soja) et salées (crème fraîche, mayonnaise, sauces industrielles) ;
  • Les plats préparés ;
  • Les confiseries et autres aliments sucrés (miel, pâte à tartiner, confiture).

Exemple de menu

Voici donc, dans le cadre du régime hypoglucidique, un exemple de menu pour une journée type :

Petit déjeuner Déjeuner Dîner
Café ou thé avec édulcorant
2 œufs brouillés
Soupe de légumes
Papillote de saumon au citron
Courgettes en persillade
Salade verte
Aiguillettes de poulet
Tomates au four

Cette alimentation favorise les protéines maigres et les vitamines présentes dans le végétal. Ainsi, les protéines nourrissent les muscles alors que les fibres et l’eau, contenues dans la plupart des légumes, facilitent la digestion.

Aliments autorisés et interdits régime hypoglucidique

Quels sont les avantages du régime hypoglucidique ?

La vitesse à laquelle la perte de poids survient constitue le principal avantage de ce régime. Ce critère est le plus apprécié des personnes désireuses de maigrir avant un événement particulier comme un mariage ou encore un départ en vacances.

De plus, observer rapidement des résultats positifs aide à maintenir sa motivation pendant un régime. Souvent mise à rude épreuve dans la vie quotidienne, elle permet de résister aux tentations alimentaires. Ainsi, ayant constaté l’efficacité de ce régime, les personnes motivées sont plus enclines à rester raisonnables lors de sorties au restaurant et peuvent, par la même occasion, conserver une vie sociale.

Associé à la perte de poids apparaît également un sentiment de bien-être et de légèreté grâce à l’élimination du sucre dans l’alimentation. Le régime hypoglucidique aurait notamment un effet purificateur pour l’organisme, ce qui joue inévitablement sur le moral.

Enfin, ce régime est une bonne occasion de prendre de nouvelles habitudes alimentaires où le grignotage et les boissons sucrées ne seraient plus systématiques. Retrouver le goût des aliments sans ajout de matières grasses pourra en étonner certains. C’est un des éléments qui contribue à reprendre une alimentation équilibrée, tout en prenant conscience d’une éventuelle addiction au sucre.

Cependant, cela reste un régime à pratiquer sur une courte période, idéal après un repas trop faste lors d’une fête de famille. Une détoxication au sucre ne comporte pas de danger si elle est temporaire et si elle ne présente pas de contre-indications médicales.

Quels sont les risques du régime hypoglucidique ?

Comme pour tout régime, le premier risque est la lassitude. Qu’ils s’agissent des aliments autorisés ou de l’élaboration des menus, il est courant de ressentir du découragement et une sorte de monotonie gustative. Pour pallier cet inconvénient, il ne faut pas hésiter à tester des recettes encore méconnues et alterner les modes de cuisson. En effet, il existe plusieurs manières de travailler un aliment et de l’apprécier. Peut-être même serait-ce l’occasion de développer des talents de cuisinier et découvrir ainsi une nouvelle passion !

En outre, baisser sa consommation de glucides peut entraîner des carences et provoquer des hypoglycémies ainsi qu’une fatigue musculaire. D’ailleurs, ce régime conviendra davantage aux personnes sédentaires. En effet, les sportifs ont besoin d’apports en glucides afin de continuer la pratique d’un sport dans des conditions optimales. Dans le cas contraire, elles sont confrontées à une baisse d’énergie et donc, du niveau de leurs performances.

De même, en cas de nausées, maux de tête ou vertiges répétés, il est fortement recommandé de se rendre chez un médecin qui prescrira une analyse de sang. Il est le mieux placé pour juger si ce régime pauvre en sucres est adapté ou bien s’il faut le réajuster.

Quoi qu’il en soit, le régime hypoglucidique n’a pas pour vocation à être suivi sur du long terme étant donné les carences qu’il peut révéler. Le fameux effet yo-yo fait également partie des risques. Pour l’éviter, il est préférable de ne pas s’imposer un régime trop restrictif qui peut engendrer un taux de frustration trop élevé et conduire à des écarts. Or, si une alimentation riche en gras est reprise de façon soudaine, le corps stockera immédiatement les graisses par peur de manquer à nouveau. Il s’agit là d’un moyen de défense de l’organisme qui anticipe une prochaine « famine » en mettant en place un mécanisme de survie.

Évidemment, plus l’on reprend du poids rapidement, plus il est difficile de le perdre à nouveau. C’est en cela qu’il est conseillé d’évaluer avec prudence si ce régime est un bon choix.

Notre avis et nos recommandations sur le régime hypoglucidique

En cas de diabète, ce régime est généralement déconseillé. Une personne diabétique traitée sous insuline a besoin de glucides, car une hypoglycémie pourrait lui être fatale. En revanche, les personnes souffrant de diabète qui ne sont pas sous traitement insulinique peuvent suivre le régime hypoglucidique, mais uniquement sous contrôle médical. Il sera quand même préférable de suivre un régime adapté au diabète.

En cas de grossesse, entamer un régime pauvre en glucides n’est pas une bonne idée. Une femme enceinte a besoin d’une alimentation équilibrée et ne peut se risquer à des carences, pour son bien et celui de son bébé. Nous vous recommandons de vous tourner vers un régime adapté à la période de grossesse ou un régime post-grossesse.

Néanmoins, en cas de soupçon d’un diabète gestationnel ou d’une prise de poids trop importante, miser sur les sucres lents plutôt que sur les sucres rapides est une option à envisager. Contenant du fructose, les fruits ne sont pas à bannir, mais à consommer de manière raisonnable. Il faudra notamment éviter les bananes et les raisins, trop riches en glucides. Enfin, pour atténuer l’indice glycémique des pâtes, une cuisson « al dente » est préférable.

Pour résumer, le régime hypoglucidique nécessite un changement de ses habitudes alimentaires avec pour conséquence un mode de vie plus sain. Tentant, en raison de son efficacité rapidement constatée, ce régime pauvre en sucres convient parfaitement aux personnes souhaitant perdre un peu de poids.

Inversement, les personnes en état d’obésité doivent se tourner vers une méthode adaptée et moins restrictive pour aboutir à des résultats positifs durables.


Cet article vous a plu ? Prenez le temps de le noter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)

Loading...

À propos Julie

Julie
Bonjour, je suis Julie, rédactrice pour Maigrir-Magazine.com, spécialisée en nutrition ! Après avoir connu une période difficile, mon corps a changé et je me suis retrouvée en surpoids. Je me suis prise en main en perdant 32 kilos en 12 mois grâce notamment au sport et à une meilleure alimentation ! C'est tout naturellement que je contribue à vous partager mon expérience ici, en vous rédigeant des recettes minceurs qui vous permettront de vous faire plaisir tout en faisant attention à votre ligne !