dimanche 17 novembre 2019

Diète cétogène

huile de coco pour diete cetogene
Lorsque nous souhaitons maigrir, nous nous voyons obligés de surveiller ou de modifier d’une manière ou d’une autre notre alimentation. Ces différents régimes ont chacun des effets précis sur l’organisme. La diète cétogène ou régime kéto fait partie de ces régimes spéciaux peu connus du grand public, mais très apprécié des connaisseurs.

Histoire du régime cétogène

La diète cétogène est apparue dans les années 1920 comme traitement de l’épilepsie. Elle a acquis une grande renommée pour ses pouvoirs amaigrissants, après une quarantaine d’années. Ce type de régime est principalement indiqué pour contrôler et prévenir les crises convulsives et les crises d’épilepsie. De l’avis de certains, il pourrait être bénéfique pour les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Il a également été étudié comme traitement d’appoint pour le cancer, car les cellules cancéreuses se nourrissent principalement de glucides.

Principe du régime cétogène, aussi appelé régime kéto

La première chose à retenir est que le régime cétogène est un régime qui imite le jeûne (voir notre article sur le jeûne), en reproduisant sur l’organisme les mêmes effets que ce dernier. En effet, lors d’un jeûne, l’organisme privé de glucose puise à travers le foie les éléments qui lui sont utiles, en les transformant en corps cétoniques. Le principe de la diète cétogène est donc d’apporter à l’organisme des corps cétoniques, non pas à travers des glucides, mais plutôt par des lipides. Les repas sont dès lors composés presque entièrement de matières grasses. Les huiles de coco, de noix, ou d’olive, la mayonnaise, la crème et le beurre y trouvent parfaitement leur place. Les protéines n’occupent qu’une mince part dans ce régime particulier. Quant aux glucides, ils sont complètement éliminés, ne composant qu’au plus 2% de vos assiettes. La diète cétogène fait partie des régimes hypoglucidiques.

Afin de mener à bien un régime kéto, vous devez veiller à la compléter avec des vitamines et des apports en magnésium et en potassium. Il est également conseillé de boire beaucoup d’eau.

Comment fonctionne le régime cétogène ?

Ce régime minceur contribue à la perte de poids car il réduit fortement la consommation de glucides. En effet, les glucides sont la principale source d’énergie du corps. Lorsque leur quantité est réduite dans l’organisme, ce dernier doit puiser de l’énergie à partir d’autres sources. La deuxième option est la réserve de matières grasses de notre corps. Lorsque cette réserve de graisse est brûlée, la personne commence à mincir.

Le processus, en plus d’utiliser la graisse corporelle, donne naissance à des corps cétoniques, des molécules qui interfèrent avec les hormones impliquées dans le contrôle de l’appétit, à l’instar de la ghréline. La cétose, qui a son siège dans le foie, est le principal atout du régime cétogène.

Pour une nutrition équilibrée, les patients sont invités à prendre des compléments de potassium et de magnésium. Ils doivent momentanément renoncer aux exercices physiques pour éviter l’hypoglycémie.

déjeuner régime cétogène

Repas interdits et aliments autorisés

Le régime kéto est extrêmement pauvre en glucides et riche en graisses. La restriction porte surtout sur les glucides et non sur les lipides, les vitamines et les protéines. En pratique, ceux qui le suivent éliminent presque complètement les sources de glucose comme le pain, les pâtes, le riz, les haricots et le lait pour donner la priorité à des aliments tels que les légumes, les œufs (surtout en omelette), les graines, la viande et les noix. Dans un tel régime, les apports en hydrates de carbone ne dépassent pas 50 grammes par jour et, dans les cas les plus extrêmes, ils sont complètement supprimés de l’alimentation. Cette absence de glucose oblige le corps à recourir à d’autres formes d’énergie.

Pour compenser la réduction des glucides, la consommation de matières grasses devrait augmenter considérablement, notamment sous la forme d’avocats, d’huile de coco, de graines, de crème fraîche, d’huile d’olive, de cacahuètes et d’amandes. En outre, les protéines devraient également représenter environ 20% des calories quotidiennes. Le poulet ou le poisson doit être consommé au déjeuner et au dîner. Des œufs et du fromage devraient être inclus dans les collations.

Avantages de la diète cétogène

Ce régime présente de nombreux avantages. Dans un premier temps, il est utilisé à des fins thérapeutiques et son efficacité est certaine. Le régime cétogène est connu pour ses propriétés anticonvulsantes. À ce titre, il est surtout prescrit pour les cas d’épilepsie. Par ailleurs, il n’est pas rare de le retrouver dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer et contre certains cancers.

Outre ces résultats louables, le régime cétogène fait mincir considérablement. De ce fait, elle convient aux personnes désireuses de perdre rapidement du poids, tout en fournissant moins d’efforts physiques qu’à l’ordinaire. Ensuite, les corps cétogènes contribuent au bien-être naturel, de par leur présence dans l’organisme. Ils sont donc d’un apport non négligeable. Il est également à noter qu’en suivant ce régime, vous vous alimentez régulièrement, évitant ainsi les violentes sensations de faim et de vide dans l’estomac. La diète cétogène s’avère alors très bénéfique lorsqu’on la pratique bien.

Inconvénients de la diète cétogène

La diète cétogène, comme tout régime, a des effets secondaires. Le plus connu est le risque de nausée et de vomissement qui est assez fréquent. Des cas d’hypoglycémie liés à la quasi absence de glucides dans l’alimentation sont également à prendre en compte. Mais le risque le plus alarmant est sans doute celui lié aux calculs rénaux, pouvant survenir et entraîner de nombreux dommages sanitaires. Enfin, des difficultés liées au transit intestinal telles que les lourdeurs d’estomac et les constipations constituent des éventualités à envisager.

Hormis les effets secondaires classiques, beaucoup décrient le caractère exigeant de la diète cétogène. Il est en effet difficile de réussir ce régime sans le suivi d’un médecin dûment qualifié.

Les contre-indications du régime cétogène

Le régime cétogène est contre-indiqué pour les personnes de plus de 65 ans, les enfants, les adolescents, les femmes enceintes et les mères allaitantes. Il doit également être évité par les personnes ayant un risque accru d’acidocétose, telles que les diabétiques de type 1, les diabétiques de type 2 non stabilisés, les personnes ayant un poids faible ou celles ayant des antécédents d’accidents vasculaires cérébraux ou de maladie du foie et des reins. Il ne convient pas non plus aux personnes souffrant de calculs vésiculaires ou aux individus prenant des médicaments à base de cortisone. Dans ces cas, le régime cétogène doit être autorisé par le médecin et suivi par un nutritionniste.

Cet article vous a plus ? Prenez le temps de le noter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, average: 3,00 out of 5)
Loading...

À propos Julie

Julie
Bonjour, je suis Julie, rédactrice pour Maigrir-Magazine.com, spécialisée en nutrition ! Après avoir connu une période difficile, mon corps a changé et je me suis retrouvée en surpoids. Je me suis prise en main en perdant 20 kilos en 12 mois grâce notamment au sport et à une meilleure alimentation ! C'est tout naturellement que je contribue à vous partager mon expérience ici, en vous rédigeant des recettes minceurs qui vous permettront de vous faire plaisir tout en faisant attention à votre ligne !