jeudi 18 octobre 2018
Accueil / Ultrasons anti-cellulite

Ultrasons anti-cellulite

Les ultrasons sont depuis de nombreuses années utilisés en médecine, mais depuis peu, ils ont une nouvelle utilité dans les traitements esthétiques et particulièrement dans les soins minceur. Ils combattent notamment la cellulite et les excès de graisse. La technique des ultrasons anti-cellulite, peut s’avérer nécessaire pour obtenir de meilleurs résultats dans votre lutte contre les capitons.

Qu’est-ce que les ultrasons anti-cellulite ?

Ils fonctionnent sur le principe des ultrasons traditionnels. Cette technique utilise des ondes acoustiques basse fréquence qui vont stimuler les adipocytes afin de libérer la graisse contenue dans ces cellules graisseuses. Ainsi, il est possible de traiter de petites zones comme la face interne des genoux ou des cuisses ou bien de grandes zones comme la culotte de cheval. Ils agirons plutôt sur la cellulite superficielle.

Avantages et inconvénients des ultrasons anti-cellulite

Avantages

  • ils comportent peu de risques pour la santé
  • ils ne provoquent pas d’hématomes
  • cette pratique est indolore

Inconvénients

  • cette technique n’agit que sur les cellulites adipeuses car elle détruit les cellules graisseuses.
  • de petites brûlures peuvent apparaître en cas de peau sensible
  • cette méthode est onéreuse, compter en moyenne entre 100 et 300€ une séance.

Comment se pratique le traitement aux ultrasons anti-cellulite ?

Le médecin applique d’abord un gel conducteur sur la partie du corps à traiter, de façon à permettre la bonne conduction des ultrasons. Cette technique agit en deux temps. Le praticien envoie d’abord des ultrasons focalisés de haute intensité (HFU) à travers des plaques génératrices d’ultrasons basse fréquence. Ceux-ci pénètrent à l’intérieur de la peau sur la zone atteinte sous forme d’impacts. Les ultrasons ont une profondeur d’action assez importante, qui peut aller jusqu’à 4-6 cm. Le passage des ultrasons est indolore. Puis, les ultrasons massage drainant (UMD), par leur action massante reproduisant le palper-rouler, activent la circulation lymphatique et veineuse et favorisent l’évacuation des déchets. En général, il faut prévoir un minimum de 6 séances à raison de 2 séances par semaine. La durée de la séance dépendra de l’importance de la zone à traiter.

Suite au traitement, un drainage lymphatique est conseillé pour aider à évacuer les cellules graisseuses. Une bonne hydratation du corps et le pratique d’exercice physique accélèrent ce processus. Certains aliments anti-cellulite peuvent également faciliter l’élimination des toxines.

Les résultats des ultrasons sur la cellulite commencent à être visibles à partir d’une dizaine de séance et s’optimisent à 3 mois après la première séance.

Contre-indications

Le traitement aux ultrasons étant un acte médical, il doit être exclusivement réalisé par un spécialiste ayant la formation requise le pour pratiquer. Si vous souhaitez avoir recours à cette méthode, vérifiez avec votre médecin traitant que vous ne présentez aucune contre-indication. Il est déconseillé d’utiliser cette technique :

  • en cas de lésions sur la peau (irritations, eczéma…) ou de peau très sensible
  • en cas de tumeurs
  • chez les personnes qui suivent déjà un traitement lourd

A noter : Sachez enfin que ce type d’intervention ne remplace pas une hygiène de vie saine et une activité physique régulière. Cette méthode agit simplement en complément pour obtenir de meilleurs résultats sur le long terme.