samedi 19 octobre 2019
Accueil / Conseils et astuces / La prune et le pruneau : que faut-il savoir ?

La prune et le pruneau : que faut-il savoir ?

Les prunes et les pruneaux sont deux fruits qui présentent plusieurs similitudes. Ils sont tous les 2 excellents pour votre santé, et ne contiennent que très peu de lipides. C’est bien l’une des raisons pour lesquelles il est recommandé d’en consommer lorsque vous devez suivre un régime pour perdre les kilos superflus. Il convient de mettre un accent particulier sur les avantages que vous proposent ses fruits ainsi que la manière dont vous devez vous en servir. Mais avant cela, il convient de préciser les particularités de chaque fruit et de mettre en évidence les différences entre prune et pruneaux.

Différence entre prune et pruneau

À vrai dire, il est difficile de faire ressortir une différence notable entre la prune et le pruneau. La prune est un fruit donné par un arbre nommé prunier. Il s’agit d’un fruit avec un noyau dont la peau est très fine, mais qui contient une quantité conséquente de jus. En général, elle est sphérique et peut avoir plusieurs couleurs. Mais ce n’est pas du tout le cas du pruneau.

Pour être plus précis, le pruneau dérive de la prune. En effet, il s’agit tout simplement d’une prune séchée. Il offre toutefois l’avantage de pouvoir être conservé plus longtemps, ce qui n’est pas possible avec la prune.

Sous un autre angle, on pourra considérer qu’il n’y a pas vraiment de différence entre les deux puisqu’il s’agit en réalité du même fruit. Ne vous laissez donc pas avoir par les questions du genre « Quel arbre produit le pruneau ? ». Comme nous l’avons déjà énoncé, ces fruits sont très efficaces lorsqu’il s’agit de les utiliser pour un régime minceur. C’est en raison de leur apport calorique. Mais, ce n’est pas le seul profit que vous pouvez en tirer, car ces fruits offrent bien d’autres atouts.

pruneaux

L’origine du pruneau : un « nouveau fruit » né de la prune

Dans son ouvrage intitulé « Variétés anciennes de pruniers domestiques », l’auteur, et ingénieur en horticulture, Hubert Cavaillet émettait l’hypothèse que la prune d’ente fut découverte par les Occidentaux dès la période des Croisés. Les moines d’un monastère du Lot-et-Garonne auraient été les précurseurs du séchage de la prune en Europe. Avant d’adopter son appellation actuelle, le pruneau était d’ailleurs nommé « prune date » ou encore « prune d’Agen ». On note que le terme « prune d’ente » n’aurait été employée qu’à partir de 1846. Ce terme provient du vieux français « enter », signifiant greffer.

Encore aujourd’hui, on trouve des éléments justifiant le fait que le pruneau aurait été cultivé dès le XVe siècle. Au début du XIXe siècle, et plus précisément en 1821, un article fut publié pour crédibiliser et faire reconnaître l’appellation de « pruneau d’Agen ». Cette dénomination trouve sa source dans le fait que les pruneaux étaient autrefois envoyés depuis le port d’Agen pour ensuite être acheminés vers des communes comme Bordeaux, et plus généralement vers le monde entier. Pour autant, la production se concentre désormais surtout sur des communes situées entre 30 et 40km au nord d’Agen.

Apprécié des marins du XVIIe siècle au XVIIIe siècle, le pruneau a rencontré un franc succès grâce à sa longue conservation, et sa teneur en nutriments tout aussi importante qu’une « prune classique », voire plus.

On note d’ailleurs que la première culture de pruneaux mise en place dans le Nouveau Monde le fut durant le XIXe siècle. Il s’agit là des prémices du succès de ce fruit auprès des colons, notamment dans la région californienne, et d’autres pays tels que l’Argentine, le Chili ou encore l’Australie.

Les vertus des prunes et pruneaux

Ils vous apportent seulement ce dont vous avez besoin. Pas de gras ni d’éléments susceptibles de vous faire prendre du poids. Le régime à base de pruneaux est d’ailleurs une excellente alternative minceur. En outre, le pruneau ou la prune sont des antioxydants par excellence. Ils sont capables de traiter certaines maladies chroniques. Mais ce n’est pas tout !

Ces fruits sont aussi connus pour leur richesse en minéraux comme le fer, le magnésium, le manganèse, le cuivre ou encore le potassium. La teneur en vitamines n’est pas non plus négligeable avec des éléments comme la vitamine B, la C et la K. Il s’agit notamment des vitamines qui jouent un rôle important dans la coagulation du sang. Tous ces éléments combinés agissent favorablement sur le système digestif afin de le rendre plus efficace. D’un autre côté, lorsqu’on mange trop de pruneaux par exemple, cela déclenche un effet laxatif qui peut être utile lorsqu’on a des troubles intestinaux ou des problèmes de digestion.

prune

Les macro nutriments et calories du pruneau et de la prune

Les macro nutriments et calories que nous allons vous fournir le sont pour une portion de 100 grammes. En ce qui concerne le pruneau, il contient :

  • 339 kcal
  • 3,7 g de protéines
  • 89 g de glucides
  • 0,73 g de lipides
  • 1,6 g d’eau

La prune, quant à elle, pour une portion de 100 grammes, contient :

  • 46 kcal
  • 0,7 g de protéines
  • 11 g de glucides
  • 0,28 g de lipides
  • 1,6 g de fibres
  • 87 g d’eau

Combien de pruneaux par jour pour maigrir ?

Consommés sans aucune modération, il est évident que les pruneaux risquent de nuire à votre santé. Cela risque probablement de vous mettre en situation de carence. Même s’ils sont riches et bénéfiques pour l’organisme, les pruneaux ne contiennent pas tous les nutriments dont vous avez besoin. Voici cependant un menu pour votre régime intégrant des pruneaux, établi par un groupe de nutritionnistes après avoir mené une étude à ce sujet :

  • Petit-déjeuner : 1 bol de flocons d’avoine + 6 pruneaux + une tasse de thé vert.
  • 1ère collation : 1 pomme.
  • Déjeuner : Des légumes verts à volonté
  • 2e collation : 1 pomme.
  • Dîner : 1 soupe de légumes + 1 œuf.

L’efficacité de ce régime est impressionnante, même si les résultats varient en fonction des personnes et du nombre de kilos à perdre. Aussi faut-il préciser que c’est un régime de 3 jours destiné à booster la perte de poids. Il ne faut donc pas l’étaler sur une période trop longue.

Pour conclure, nous vous conseillons bien entendu de varier votre consommation de fruits et légumes, sans pour autant en abuser en matière de quantité. Intégrer des pruneaux ou des prunes dans votre alimentation est évidemment un choix plus que judicieux, et il vous revient de décider de quelle façon vous les consommerez (jus, accompagnement en plats de résistance, salades de fruits, etc).

À propos Claire

Claire
Bonjour, je suis Claire, rédactrice pour Maigrir-Magazine.com ! Je suis constamment entrain de chercher des conseils et des astuces pour nous permettre d'être mieux informés sur les façons de perdre du poids. Je rédige régulièrement des articles pour vous présenter ce que je trouve sur la toile et ainsi vous aider à comprendre et à choisir le meilleur moyen pour maigrir, en fonction de vos habitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *