vendredi 14 décembre 2018
Accueil / Cellulite infectieuse

Cellulite infectieuse

Il existe plusieurs types de cellulite : la cellulite aqueuse, adipeuse, fibreuse et infectieuse. Contrairement aux trois autres types, la cellulite infectieuse n’entre pas dans la catégorie de cellulites dites “esthétiques”. Elle n’a rien en commun avec ces autres phénomènes, elle est souvent bien plus dangereuse de par les complications qu’elle peut entraîner. Il est donc important de la soigner d’urgence.

Qu’est-ce que la cellulite infectieuse et comment la reconnaître ?

La cellulite infectieuse est une inflammation causée par une ou plusieurs bactéries. Elle se produit à la suite d’une rupture ou d’une fragilisation de la peau. Elle doit être traitée rapidement car ses complications peuvent être mortelles. En effet, cette infection peut évoluer en gangrène, en méningite, voire même en septicémie. Au début, la cellulite infectieuse, lorsqu’elle est sous-cutanée, présente des rougeurs localisées, un gonflement de la peau et une sensation de chaleur. Les symptômes principaux sont des rougeurs, la chaleur, la douleur et enfin le gonflement. Elle touche généralement le visage, le cou et les membres inférieurs. Si l’infection se propage dans le système lymphatique ou la circulation sanguine, des lignes rouges peuvent apparaître sous la peau avant la manifestation de l’éruption principale. On peut alors observer des symptômes comme une fièvre, des sueurs et des nausées.

Quelles en sont les causes ?

La cellulite commence généralement par une coupure ou une déchirure de la peau. Elle est due à de mauvaises bactéries qui envahissent les tissus de la peau, mais aussi certains organes. Les bactéries souvent en cause sont le streptocoque et le staphylocoque. Cette cellulite peut apparaître suite à une plaie mal soignée, à un bouton ou des soins dentaires mal traités ou suite à des interventions médico-chirurgicales mal menées. Méfiez-vous également des morsures d’animaux, d’insectes et d’araignées qui peuvent provoquer des cellulites infectieuses. Les cloques, les tatouages, les éruptions cutanées et l’eczéma peuvent également produire une rupture de la peau et donc des cellulites infectieuses.

Comment traiter la cellulite infectieuse ?

En cas de plaie, il est indispensable de la nettoyer longuement à l’eau et au savon puis de la désinfecter avec un antiseptique. Plusieurs types d’antibiotiques sont prescrits afin de traiter la cellulite. Le type d’antibiotique prescrit dépend en partie de la cause et de la gravité de l’infection. Une cellulite non compliquée commence dans la plupart des cas à régresser après quelques jours seulement. La plupart des cas sont bénins et ne durent que quelques semaines. La cellulite infectieuse n’est pas contagieuse à distance mais il faut prendre des protections car il peut s’agir de bactéries potentiellement résistantes.

Comment éviter la cellulite infectieuse ?

  • Soigner son hygiène de la peau en général : favoriser un nettoyage soigneux des plaies (nettoyez à l’eau potable et au savon, en frottant suffisamment. Le savonnage avec frottage décolle les bactéries puis le rinçage les élimine. Séchez en tamponnant avec un mouchoir en papier propre que vous jetterez par la suite, puis appliquez un antiseptique)
  • Lavez-vous les mains fréquemment
  • Être à jour sur son vaccin du Tétanos (particulièrement si vous êtes en contact régulièrement avec la terre)
  • En cas de suspicion de cellulite infectieuse chez un proche ou chez soi, aller chez un médecin traitant ou aux urgences et isoler tous les effets personnels de la personne concernée.