lundi 20 août 2018
Accueil / Cellulite fibreuse

Cellulite fibreuse

Déterminer son type de cellulite est une étape primordiale afin de commencer à s’en débarrasser. Il existe plusieurs types de cellulite : la cellulite aqueuse, adipeuse et fibreuse qui sont des cellulites dites « esthétiques », à différencier de la cellulite infectieuse. La cellulite peut également être considérée comme « mixte » chez les personnes qui cumulent différents types sur différentes zones du corps. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin pour vous conseiller dans cette démarche.

Qu’est-ce que la cellulite fibreuse ?

Comment la reconnaître ?

La cellulite fibreuse est la plus difficile à déloger car elle est installée depuis longtemps. Dans ce cas de cellulite, les cellules graisseuses, entourées de fibres de collagène, sont épaissies et rigidifiées ce qui la rend douloureuse et dure au toucher. Elle forme des capitons et prend chez certaines une couleur violacée. On la retrouve souvent au niveau des cuisses et des fesses.

Quelles en sont les causes ?

Les personnes ayant une activité professionnelle sédentaire et ne pratiquant pas d’activité physique pour compenser. Généralement, cette cellulite peut être aggravée par une mauvaise alimentation.

Comment lutter contre la cellulite fibreuse ?

Pour lutter contre cette cellulite, il faudra agir sur tous les fronts :

Surveiller son alimentation

Pour limiter votre cellulite, il sera important de surveiller l’indice glycémique des aliments, c’est-à-dire le taux de glucose qu’ils transmettent dans le sang. Privilégiez donc tous les fruits, légumes et légumineuses et minimisez la consommation d’aliments intoxicants tels que la charcuterie, l’alcool ou encore les aliments riches en acides gras saturés ainsi que les plats industriels. Enfin, pensez à boire au moins 1,5L d’eau chaque jour. Intégrez des infusions dans votre régime alimentaire, elles agissent comme de puissants brûleurs de graisses naturels. Le thé vert notamment, facilite le déstockage des graisses, protège le système circulatoire et soutient les tissus conjonctifs. Vous pourrez éventuellement consommer des compléments alimentaires pour favoriser le drainage, en prenant l’avis de votre médecin.

Pratiquer un sport

  • Les sports aquatiques : Incluez des sports aquatiques tels que l’aquagym ou l’aquabike dans votre routine sportive. En effet, en plus de leur avantage cardio, ils sont parfaits pour lutter en profondeur contre les capitons grâce à la résistance de l’eau. Le fait d’évoluer dans l’eau masse la peau et déloge la graisse bien installée, sans avoir l’impression de fournir un effort intense. L’effet remodelant des sports aquatiques améliore l’aspect de la peau et agit contre la peau d’orange et la culotte de cheval.
  • Optez pour une activité d’endurance qui stimulera la circulation des jambes comme le fitness, le jogging ou la marche rapide.

Masser les zones atteintes 

  • Le palper rouler : Cette fameuse technique consiste à se masser en pinçant la peau entre le pouce et l’index puis en la faisant rouler lentement en poussant avec les pouces. Le but de ce massage étant d’oxygéner les couches cutanées pour les rendre plus réceptives. Associez vos massages à des crèmes ou huiles aux principes actifs anti-cellulite
  • Les appareils : Vous pourrez aussi réaliser ses massages en instituts (lipomassage, cures anti-cellulite) ou bien manuellement à la maison en vous aidant de brosses anti-cellulite.