jeudi 14 décembre 2017
Accueil / Régime anti-cholestérol

Régime anti-cholestérol

Avoir un taux de cholestérol élevé dans l’organisme est la résultante d’une consommation d’aliments très riches en matière grasse. On évoque généralement le bon et le mauvais cholestérol, même si ces termes ont connu une évolution et existent sous des appellations plus génériques comme ‘’HDL cholestérol » ou ‘’LDL cholestérol ». L’hypercholestérolémie ou excès de cholestérol n’est pas une maladie en tant que telle. Cependant, sa combinaison avec d’autres facteurs sanitaires peut entrainer des conséquences néfastes. Faire un régime anti-cholestérol consiste essentiellement à assainir ses habitudes alimentaires.

Principe du régime anti-cholestérol

Le cholestérol est une molécule indispensable à l’organisme ; il assume un rôle prépondérant dans de nombreux processus biochimiques. Il est impliqué dans la production de multiples hormones, dans la digestion et la synthèse des graisses, et est au cœur du fonctionnement des membranes cellulaires. Le cholestérol n’est pas exclusivement d’origine alimentaire. En effet, contrairement à ce qu’on pourrait croire, c’est bien l’organisme, à travers le foie, qui fabrique près de 70% du cholestérol présent par un processus de synthèse endogène. Le reste est d’origine alimentaire.

Un taux élevé de cette molécule dans l’organisme augmente la survenue de troubles cardiovasculaires, surtout lorsque le sujet est diabétique, obèse ou ne se consacre à aucune activité physique fréquente. Pour réduire le ‘’LDL cholestérol » ou mauvais cholestérol, il est conseillé de recourir à un régime anti-cholestérol impliquant plusieurs mesures. La plus importante est de réduire les apports alimentaires en acides gras saturés et gras trans pour influer sur le taux total. Le régime hypocholestérolémiant implique :
  • De diminuer sensiblement la quantité de lipides, de matières grasses en limitant la consommation d’huile, de beurre, de margarine, etc. ;
  • D’éviter une consommation excessive de certains aliments (viande, jaunes d’œufs, crustacés, abats, alcool, vin rouge ou café) ;
  • De privilégier les sources de protéines végétales, les oléagineux, les fruits et légumes, et la consommation de poisson ;
  • D’intégrer des sources de stérols à son alimentation (les noix, les légumineuses, les graines, le thé, l’huile de son de riz, le yaourt) ;
  • De se résoudre à atteindre un poids idéal et opter pour une activité physique régulière.

Les avantages du régime anti-cholestérol

Un régime anti-cholestérol a des avantages certains. D’abord, il est prévu pour rééquilibrer votre alimentation et parer à une prise de masse excessive et souvent graisseuse. C’est une occasion idéale pour diminuer les risques de survenue des maladies cardiovasculaires, de l’obésité, des infarctus et même du diabète ou du cancer.

Il permet au sujet de développer une mobilité accrue en se débarrassant d’un surplus de masse corporel. De plus, le régime anti-cholestérol n’est pas exclusivement réservé aux personnes désirant diminuer leur niveau de cholestérol ; il est aussi destiné à toute personne souhaitant perdre du poids et affiner sa forme. Il est plutôt personnalisé et adaptable aux habitudes.

Les inconvénients du régime anti-cholestérol

Le régime hypocholestérolémiant peut apparaitre difficile à suivre, car nécessitant un profond changement des habitudes alimentaires du sujet. Et, il n’est pas toujours évident pour certains de renoncer à des aliments ancrés dans leur mode de vie. Cependant, d’un point de vue sanitaire, maigrir avec le régime anti-cholestérol ne présente pas d’inconvénients avérés.

Cet article vous a plus ? Prenez le temps de le noter :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...